Comités de salut public

Pendant que cet enfant de Pétain, qu’est Zemmour, trouble notre attention en martelant que tous les pratiquants d’islam vont chasser le reste des habitants de ce pays, bloqués comme des lapins dans les phares d’une voiture, cette multitude est soigneusement conditionnée pour ignorer qu’une menace tout à fait réelle pèse sur notre démocratie et même la République…

Cette copie d’écran est extraite d’un site et du mouvement insurrectionnel qui se targue d’avoir constitué des dizaines de “comités de salut public”, dont les actes vont à nouveau jusqu’à intimider des élus, cette fois s’ils ont voté pour le prolongement du pass sanitaire.

A ce jour les organisateurs se délectent d’en avoir rapidement créé 75, dont 13 d’entre eux sont rendus au stade de passer à l’action. Pour couronner le tout, le régulateur de ces manifestations de violence est un ancien capitaine de gendarmerie, devenu chef d’entreprise.

J’emploie volontairement le mot violence et assume ce choix, car je ne vois pas comment on peut omettre la transition entre venir faire le sit-in devant une permanence et exiger de rencontrer son représentant pour lui lire ses quatre vérités, sans envisager qu’il faudra forcer le passage si ce dernier ne pointait pas le bout de son nez.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x