Comment Russia Today (RT) est devenue un outil “d’influence” internationale

Un article intéressant à lire dans son intégralité, (voir lien en fin de page), qui explique un peu ce qu’est Russia Today (RT).

Un média dont le slogan est “Question More” – Interrogez vous plus , sous entendant que eux seuls délivrent la vérité.

 (commentaires Murielle Stentzel).

Extraits :

Dans quelle mesure le succès de RT repose-t-il sur sa présence sur internet et les réseaux sociaux ?

Internet et les réseaux sociaux offrent une grande visibilité aux articles de RT et sont clairement devenus ses canaux privilégiés pour atteindre ses audiences. Étant très bien subventionnée par l’État [la chaîne est financée à 99,5 % par l’État à travers l’agence fédérale pour la Presse et les Communications de masse de la Fédération de Russie, Rospetchat, NDLR], RT se passe de paywall, sans lequel la plupart des journaux en ligne ne peuvent survivre. Cette gratuité permet à RT de maximiser le partage et la reprise de ses contenus par des acteurs tiers. En plus de s’appuyer sur son lectorat fidèle et les algorithmes pour assurer cette diffusion.

L’espace informationnel africain est aujourd’hui l’exemple le plus emblématique de cette pratique. Enfin, de nombreuses pratiques plus opaques de gonflement artificiel du nombre de « vues » ou de « likes » sur ses contenus ont été bien documentées, y compris en Russie.

De leur côté, ces célébrités (journalistes étrangers recrutés à prix d’or) trouvent sur RT un espace qu’ils jugent ouvert et pluraliste et dans lequel ils peuvent mener leurs émissions comme ils l’entendent. Autre argument de taille : les très hauts salaires proposés par RT à ces profils. Ce qui explique pourquoi certains personnalités foncent là bas, ,et rejettent tout éthique professionnelle et honnêteté intellectuelle aussi.

Quel rôle RT France veut-elle jouer dans la couverture de l’élection présidentielle à venir ?

Il ne devrait pas y avoir de changement radical sur leur positionnement politique : la chaîne va continuer à valoriser les candidats souverainistes, eurosceptiques et conservateurs, et couvrir de manière nettement moins conciliante, voire dénigrer les candidats libéraux ou progressistes. [Hier, Mediapart révélait qu’un journaliste français de RT France figure dans la future équipe de campagne d’Éric Zemmour, NDLR.]

https://larevuedesmedias.ina.fr/rt-russia-today-influence-chaine-information-continu-media-alternatif-mainstream-occident

Images (copyright BuzzFeed News)
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x