Les « excentriques » Antivax et l’état mafieux de Poutine, une alliance contre nature
Article de Tom Scott (Royaume Uni)

 

Les « excentriques » Antivax et l’état mafieux de Poutine, une alliance contre nature. Article de Tom Scott (Royaume Uni) .
juillet 27, 2021
Les « excentriques » Antivax et l’état mafieux de Poutine, une alliance contre nature.

Article de Tom Scott (Royaume Uni)

Comment est-il possible que des milliers de personnes dans notre pays aient été instrumentalisées pour se rassembler à Trafalgar Square pour applaudir les illuminés anti-vax et les extrémistes d’extrême droite tels que Piers Corbyn et Katie Hopkins ? Quel genre de folie délirante amène les gens à applaudir la narcissique nuisible et en quête d’attention Kate Shemirani alors qu’elle appelle à la pendaison des médecins et des infirmières comme des criminels de guerre nazis ?

La police métropolitaine va maintenant enquêter suite aux remarques abjectes de Shemirani samedi. Mais ils – (ou peut-être les services de sécurité )– pourraient également penser à enquêter sur certains des influenceurs des médias sociaux qui ont promu les soi-disant « rassemblements pour la liberté » à Londres et ailleurs.

J’ai examiné de près l’un des plus grands comptes anti-vax et anti-confinement sur Twitter, la soi-disant Alliance Anti Lockdown (GLOBAL), qui a fortement promu ces événements.

Ce compte tweete en plusieurs langues mais principalement en Anglais – toutes les théories du complot habituelles sur la « grande réinitialisation », Bill Gates, etc. Il suggère sans arrêt que les vaccins sont à la fois inefficaces et dangereux, et sont utilisés comme un outil de « génocide mondial » par (vous l’avez deviné) « mondialistes ».

Il promeut les manifestations anti-confinement et Anti-vax dans un large éventail de pays : Grande-Bretagne, Allemagne, France, Pays-Bas, États-Unis, Canada, Australie… En Grande-Bretagne, il tweete avec une joie frénétique à propos des foules qui attaquent les centres de test Covid.

Il partage des clips de commentateurs de GB News,( NDLT :média lancé par des pro Brexit et affiliés , extrême droite ), dont un alléguant que le Royaume-Uni est attaqué par « une cabale de scientifiques du gouvernement ». Il cherche généralement à promouvoir la méfiance à l’égard des scientifiques et de tout type d’expert, et a une animosité particulière contre la BBC, faisant souvent précéder ses tweets de « NOT ON THE BBC NEWS ».

Ici, il partage un article de Spoutnik en portugais suggérant que le virus a été créé par Bill Gates et George Soros. L’Alliance Anti Confinement partage souvent des éléments provenant des médias de propagande russes contrôlés par l’État mafieux de Poutine, tels que Spoutnik et RT (Russia Today). (voir photo).

En fait, là ou les personnes derrière ce compte sont des fans à part entière de Poutine. Ici, ils saluent ses idées (intox) sur la «Grande réinitialisation» – l’une des théories du complot les plus fortement promues par les trolls du Kremlin.

Selon l’Alliance Anti Confinement , la Russie de Poutine est un havre de liberté et de tolérance. Contrairement à la Grande-Bretagne, qui – avec d’autres pays européens – est désormais un « État policier ».

Le compte est également un fan de la Biélorussie et de son président tyrannique Alexandre Loukachenko. Un autre bastion de la liberté, apparemment. Qui l’eut cru ? Quelle surprise !

L’Alliance Anti Confinement n’est pas occupée au point de se cantonner aux confinements et à la vaccination, qu’elle n’a pas le temps de commenter les points de politique étrangère relatifs à la Russie !

Non ! En effet, cela va parfois plus loin que de simplement faire écho aux points de vue du Kremlin. Ici, elle suggère que « la Russie va faire irruption et reprendra l’Europe occupée par les nazis pour le peuple ».

L’Alliance Anti Confinement est généralement favorable à la violence dans les rues d’Europe et des États-Unis, même lorsque cela n’est pas spécifiquement lié aux confinements – et surtout lorsqu’elle est dirigée contre des gouvernements pour lesquels Poutine a une aversion particulière, comme celui du président Macron en France .

Le compte était également transporté de joie par l’attaque du Capitole à Washington par les partisans de Trump en janvier, et peut-être déçu que cela n’ait pas conduit à une violence civile plus large.

Curieusement, Alliance Anti Lockdown existait bien avant la pandémie. Cela a été créé en 2013 et, dans sa précédente incarnation, semble avoir visé principalement à polariser la politique britannique entre l’extrême gauche et l’extrême droite, affirmant parfois soutenir Jeremy Corbyn mais montrant parfois le même enthousiasme pour Jacob Rees-Mogg. Cela ne surprendra probablement personne de découvrir qu’il est fortement anti-migrants et a promu avec enthousiasme le Brexit en 2016.

Tout cela pourrait suggérer qu’il y a bien plus à l’Alliance Anti Lockdown qu’il n’y paraît. Cela fait-il partie d’une opération d’influence du Kremlin ? C’est difficile à prouver avec certitude, mais si ce n’est pas le cas, il cherche certainement à promouvoir la division et les conflits d’une manière qui convient tout à fait au Kremlin. Et il existe de nombreuses preuves que l’État mafieux de Poutine considère la diffusion des théories du complot autour de la pandémie comme un excellent moyen de le faire.

Pourquoi le Kremlin promeut-t-il la désinformation anti-vax et anti-confinement ? Pour exactement la même raison pour laquelle il a promu Trump et le Brexit : provoquer le chaos et les conflits dans les pays occidentaux qu’il considère comme des ennemis.

Malheureusement, il y a beaucoup d’idiots locaux, de narcissiques nuisibles et d’acteurs de mauvaise foi qui ne sont que trop heureux d’aider à cela.

Tom Scott est un écrivain et éditeur indépendant basé à Falmouth, en Cornouailles, et un conférencier à l’Université de Falmouth. Il s’intéresse particulièrement à la désinformation politique et a rédigé en 2019 « Facing Down Facebook: Reclaiming Democracy in the Age of (Anti) Social Media », un rapport pour le Parlement européen contenant des recommandations politiques sur la réforme du paysage des médias sociaux. Tom était le candidat du Parti vert pour Truro et Falmouth aux élections générales de 2019.

Tom Scott.

Traduction : Murielle Stentzel

Cet article, écrit après les manifestations anti vaccins du samedi 24 Juillet à Londres, pendant qu'en France nous avions la même chose en moindre nombre, contribue à démontrer qu'une manipulation de masse est orchestrée.

Il est bien difficile de le prouver à 100 pour cent car nous avons affaire à un maître des horloges, élevé à l'école du Kremlin , qui enseigne la manipulation, la propagande, la déstabilisation et comment utiliser les faiblesses de ses ennemis.

Il n'est pas surprenant non plus de savoir que tous ces comptes qui lancent des rumeurs et des intox , sont tous reliés à des comptes d'extrême droite, et sans surprise, puisque nous savons que Poutine a financé des politiciens d'extrême droite, dont Le Pen.

Il n'est pas étonnant non plus de voir que Poutine ne supporte pas Emmanuel Macron et qu'il fera tout pour lui nuire. Là encore, il suffit d'aller sur EU vs DISINFORMATION et taper Macron dans la data base,on y trouve pas mal de résultats.

Et pour finir en France, nous avons beaucoup de politiciens has been d'extrême droite qui renaissent de leurs cendres, et comme par hasard, rameutent les foules en surfant sur la vague de la pandémie , en utilisant les mensonges de Russia Today et de Spoutnik ,et les intox répertoriées sur EU vs DISINFORMATION.

(Commentaires : Murielle Stentzel)

https://democratiesendanger.blogspot.com/2021/07/les-excentriques-antivax-et-letat.html

Anti-vax cranks and Putin’s mafia state: an unholy alliance

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Schalaire Vanille
12 octobre 2021 17h15

J’ai lu avec intérêt et je partage à 100%. Le fond de ma pensée, PUTIN n’aime tt simplement pas tous les dirigeants Français, c’était tellement flagrant de voir sa tête et ses expressions lors de la visite d’Obama en France, son sourire fallacieux qd le Président Macron est obligé diplomatiquement de le recevoir.

2
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x