Dissection d’une intox du Kremlin sur le passeport sanitaire ou comment mettre les gens dans la rue

Depuis 4 ans sans relâche, j’alerte et démontre la manipulation de masse orchestrée et puissamment financée pour faire monter l’extrême droite en Europe, et comment cette manipulation s’intensifie toujours en période d’élections, et ou comment le Kremlin sait rebondir sur un événement en  amplifiant les intox.

Les intox sur le Président n’ont cessé d’affluer depuis 2017 et 77 le concernant sont répertoriées sur la base de données de l’Union Européenne EUvsDISINFORMATION.

Ces intox ont largement contribué à son impopularité (programmée pour déstabiliser) , et ont mené depuis 2018 des manifestants dans la rue, hurlant contre « sa dictature ».

Puis , la pandémie mondiale fut un cadeau du ciel pour le Kremlin , qui s’est engouffré immédiatement dans ce créneau pour inonder le monde (et pas que l’Europe cette fois), d’intox sur les vaccins et les mesures sanitaires, et déstabiliser les démocraties, créant le chaos qui fera monter les extrêmes droites, qui n’ont plus qu’à récolter les fruits en déroulant leurs discours populistes éculés et faciles, en scandant des «  Je rétablirai l’ordre, je supprimerai le pass sanitaire, je stopperai ceci ou cela , etc », parlant aux ouailles déjà conditionnées par ces intox dont ils sont nourris, et qui ont réussi à leur faire perdre toute confiance dans les médias nommés « mainstream », vu qu’ils ne jurent que par RT Today, Sputnik et autres sources du Net.

Bref, à l’heure où j’écris , 332 intox sur les vaccins sont enregistrées dans cette database , dont une récente vue sur les bannières des anti tout, «  l’OMS ne soigne rien , mais au contraire crée des handicapés par ses recommandations ».

Et voilà le travail on met les zinzins crédules dans les rues !

Une autre utilisée ad nauseam est celle que j’ai décryptée pour vous , au sujet des pass sanitaires (ici l’exemple est pour l’Italie, mais nous avons lu la même chose, toujours sur les bannières de nos zombies des samedis), le pass est donc instauré par les gouvernements pour instaurer une dictature , et est ni plus ni moins pas mieux qu’un « Ausweiss » ou pire un certificat pour prouver qu’on n’est pas juif ( je cite) !

Voilà donc d’où viennent toutes ces intox, et il n’y a pas , je le répète , de coïncidence, à ce que les mêmes mots soient vues partout en Europe chez les manifestants anti vax anti pass. Il s’agit bel et bien d’une manipulation orchestrée pour faire monter les extrêmes droites, et cela semble fonctionner, non seulement en termes de manifestants des samedis, mais aussi des discours des populistes, qui ont tous la solution miracle pour la pandémie, qui fustigent tous la vaccination , le pass, la dose de rappel (ou les 3) et promettent qu’avec eux, vive la liberté !

A moins de 5 mois de la présidentielle en France, tous les moyens vont être employés pour tenter de faire élire un extrême droite ou un assimilé, compatible et ami de Poutine.

Et cela va monter encore en puissance ! Alors qu’il est si simple de vérifier une information , certains croient aveuglément ce qu’ils lisent sur le net et sont « perdus pour la France » ! Par là, j’entends que , totalement lessivés du cerveau (oui c’est dur comme expression, mais réel), plus on essaiera de les convaincre qu’ils sont dans l’erreur, plus au contraire, on les convainc qu’ils sont dans le vrai et que nous sommes les manipulés. Il est donc vain de tenter un dialogue, c’est une perte de temps et d’énergie. Pour ceux là , il est trop tard, il faut donc diffuser la « bonne parole » pour ouvrir les yeux de ceux qui doutent, ne savent pas, ou s’interrogent.

Et croyez moi, il y a le feu à la maison France, et je sais trop bien , par expérience , ce qu’une manipulation de masse peut faire, et ne nous leurrons pas, la France est bien loin d’être immunisée contre çà, Novembre 2018 et la suite des samedis nous le prouve tous les jours.

Voici donc l’anatomie d’une intox publiée sur un site Russe en Octobre et qu’on a vu un peu partout en Europe.

Décryptage d’une intox du Kremlin.

L’intox :

« Le passeport sanitaire nazi italien est nécessaire pour travailler si vous n’êtes pas vacciné avec le vaccin expérimental. Le gouvernement mène une politique discriminatoire fondée sur le green pass.»

Réfutation.

Récit de désinformation récurrent pro-Kremlin affirmant que les gouvernements occidentaux ont exploité la pandémie de coronavirus pour abolir les démocraties libérales et établir des dictatures. Il véhicule également un message anti-vaccin récurrent remettant en cause la validité des vaccins, qualifiés d’expérimentaux. Aucune des affirmations n’est vraie.

Le certificat numérique européen Covid, appelé Green Pass en Italie, est un certificat introduit pour attester du statut de non-infecté par Covid-19, est requis pour les travailleurs des secteurs public et privé, mais aussi pour les déplacements sur de longues distances et à travers frontières nationales. Le Pass Vert peut être présenté aussi bien par les citoyens vaccinés que non vaccinés, sous réserve d’un test Covid négatif ou d’une attestation prouvant un rétablissement récent. Il est vrai que les travailleurs ont protesté contre la mise en place du Green Pass, mais les principales revendications des entreprises et des syndicats au gouvernement sur cette mesure sont l’extension de la validité des tests médicaux pour les non vaccinés et la mise à disposition gratuite des tests du Covid-19.

La référence à un laissez-passer nazi est une accusation fréquente des anti-vaccins italiens, selon laquelle le certificat vert a le même objectif que le passeport généalogique obligatoire pendant le régime nazi. Il n’est pas possible de comparer le Green Pass au laissez-passer nazi – l’Ahnenpass (« certificats sur les ancêtres»), un passeport généalogique qui documentait la lignée aryenne des citoyens de l’Allemagne nazie.

A noter que nous retrouvons la même chose et les mêmes slogans chez nous et d’autres pays de l’Union Européenne, et que Philippot et Asselineau relaient tous deux cette propagande,et pour cause!

De plus, les vaccins COVID-19 ne sont pas «expérimentaux». Ils ont subi des tests de sécurité standard avant d’être déployés auprès du public. Les vaccins COVID-19 sont testés, approuvés, constamment surveillés et développés sur la base des mêmes exigences légales en matière de qualité, de sécurité et d’efficacité pharmaceutiques que les autres médicaments.

Lisez des cas similaires affirmant que l’Italie est gouvernée par une dictature de style nazi imposée avec COVID-19, que la pandémie de COVID-19 sert l’agenda du contrôle autoritaire sur les pays démocratiques ou que les vaccins Covid-19 sont expérimentaux.

https://euvsdisinfo.eu/report/the-italian-nazi-pass-is-needed-to-work-if-you-are-not-vaccinated-with-the-experimental-vaccine

Geopolitica.ru – Russian (site du Kremlin qui publie sans relâche des intox à destination de l’Union Européenne mais pas seulement).

Traduction et commentaires :  Murielle Stentzel

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x