Le Kremlin Hashtagging Ze War

Des semaines avant l’attaque russe contre l’Ukraine, des spécialistes militaires ont commencé à poser des questions sur d’étranges marquages ​ sur des véhicules militaires se massant le long des frontières. Plusieurs véhicules arboraient un signe Z blanc sur les portes ou les capots et les experts ont essayé de comprendre ce qu’ils voulaient dire.

Maintenant, nous savons.

Le Z est une tentative de créer un symbole cool de la guerre. Le Z est utilisé pour les hashtags sur les réseaux sociaux : « #ZaМир » – pour la paix. La condition préalable du Kremlin pour la guerre était un mensonge; la tentative «  vendre et justifier sa guerre, oups, opération spéciale, » est un mensonge. Même le mot « guerre » ne doit pas être utilisé .Les autorités russes ont interdit aux médias de qualifier la guerre de guerre.

Le Latin Z fonctionne comme une étiquette reconnaissable que les enfants peuvent dessiner sur les murs. La lettre cyrillique correspondante З ressemble au chiffre 3 (trois), et l’utiliser aurait ouvert la voie à une avalanche de blagues, faisant référence à la note scolaire 3 – la plus basse approuvée – “Suffisant”. Le mot russe “троечник” est généralement traduit par “plus lâche”. Les spécialistes du marketing appelleraient cela une mauvaise stratégie en terme d’optique.

Guerre postmoderne.

Le journaliste russe Maksim Trudolyubov écrit dans un essai que depuis plusieurs années, le Kremlin a créé un État russe illusoire, où tout ce qui est réel est considéré comme « étranger », « extrémiste » ou « terroriste ». L’écrivain Peter Pomerantsev a écrit à ce sujet dans son livre de 2014 Rien n’est vrai et tout est possible .

Assistant de longue date du Kremlin, Vyacheslav Sourkov, dramaturge professionnel, a évoqué une idéologie d’État, basée sur un système d’illusions post-modernes.

Dans ce contexte, un hashtag « cool » n’est pas moins important dans une opération militaire que les munitions et le carburant diesel pour les camions et les chars.

Mais le Z n’est pas simplement le symbole des forces armées pour la guerre contre l’Ukraine. Le Kremlin tente de commercialiser le Z comme symbole de l’unité russe. Nous rencontrons le Z dans une pétition d’un groupe d’écrivains quasiment  inconnus exprimant leur soutien à l’attaque contre l’Ukraine. Le conseil régional de Rostov, voisin de l’Ukraine, a changé son orthographe en utilisant le Z latin.

 On voit le Z dans une vidéo de jeunes hommes en chemises noires, scandant le nom du leader. Le monsieur agité dans la vidéo condamne les voix en Russie qui protestent contre la guerre .

https://twitter.com/KevinRothrock/status/1500231126606098434?s=20&t=yKWaqA3s_2-La1-_Fq8nyg

Certaines personnes, ici en Russie, se faisant passer pour des militants, utilisent des slogans hypocrites comme « j’ai honte » et appellent les gens à manifester. Les rues de Russie sont le front intérieur de nos forces armées et nous ne les laisserons pas sans protection. La mission sera remplie.

Et on retrouve les Z dans une action glaçante, mise en place par la direction d’un hospice pour enfants, mourant de leucémie.  Les enfants étaient alignés à l’extérieur de l’hospice pour former la lettre « Z » pour manifester leur soutien à la guerre. (voir lien).

https://казанскийхоспис.рф/news/show/Pacienty-i-kollektiv-Kazanskogo-hospisa-podderzhali-armiyu-fleshmobom-v/988

Le Kremlin attaque la Russie.

Des bombes tombent sur l’Ukraine, l’armée russe prend pour cible des civils. De la Moldavie au bord de la mer Noire à la Pologne, plusieurs centaines de milliers d’Ukrainiens cherchent refuge hors de la zone de guerre. Dimanche 6 mars, la Russie a organisé un festival choral national, mobilisant des chanteurs de tout le pays pour chanter “ZаМир” – “Pour la paix”.

Mais le Z n’est pas seulement une manière de mentir sur la guerre. Comme nous l’avons vu dans la citation ci-dessus, l’ennemi de la Russie est également à l’intérieur. Sous la bannière du Z, la société civile russe et toutes les formes de dissidence sont attaquées. L’une des organisations de la société civile les plus anciennes et les plus respectées de Russie, Memorial, a été qualifiée d'”agent étranger” et interdite de travail en Russie. Les bureaux de l’organisation ont été “fouillés” par la police, qui a laissé un message aux autres membres du personnel : “Memorial est terminé” – et un grand Z soigneusement griffonné. Memorial a été mal orthographié “Memoreal” pour commencer, mais un policier qui pouvait réellement lire et écrire l’a corrigé.

Nous n’avons aucune idée des processus de décision qui ont précédé l’attaque illégale et brutale contre l’Ukraine, mais l’établissement d’un symbole “cool” semble avoir été une priorité. Aujourd’hui, le Z est devenu un symbole visible d’agression contre un voisin pacifique et d’oppression contre le propre peuple russe.

Le Z est la dernière lettre de l’alphabet latin standard. La résistance de l’Ukraine laisse espérer que Z est la dernière lettre du système répressif du Kremlin.

 

 https://euvsdisinfo.eu/the-kremlin-hashtagging-ze-war/

 

Article de #EUvsDISINFORMATION.

Traduction : Murielle STENTZEL.

 

 

 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x