Médias de France sous influence étrangère

Pour ceux qui ne comprennent pas pourquoi la presse Française a perdu sa neutralité et fait du gvt bashing, une grosse majorité de la presse est sous influence.

Marianne, la quasi-totalité des magazines de Lagardère Active (Elle, Public, Ici Paris…), et une participation dans le groupe Le Monde. En quelques mois, Daniel Kretinsky a opéré une razzia sur la presse écrite française et a créé un nouveau groupe média pesant 250 millions d’euros, CMI France. Un joli coup pour un milliardaire tchèque jusqu’alors inconnu dans les cercles parisiens, et qui compte bien continuer son expansion en Europe de l’Ouest. Plus il a acquis récemment aussi des médias télévisuels.

Couvertures anti-Macron, anti-élites, pro- « gilets jaunes »

Quinze mois après la reprise de l’hebdomadaire par Daniel Kretinsky, par ailleurs actionnaire indirect du Monde, la directrice du journal Marianne assume le virage pris par le magazine, qui a multiplié en un an les couvertures anti-Macron, anti-élites et pro- « gilets jaunes ».

Un petit rappel sur qui est Daniel Kretinsky, ce milliardaire Tchèque surgi de nulle part et qui détient beaucoup de nos médias.

Et qui entre ainsi au capital du prestigieux quotidien français ? Un milliardaire tchèque de 43 ans, inconnu au bataillon ou presque. C’est au printemps dernier qu’on a entendu pour la première fois parler de Daniel Kretinsky. Cet industriel, parfaitement francophone depuis des études à Dijon en 1995, a racheté en quelques jours les radios européennes du groupe Lagardère, puis tous les magazines de ce géant français des médias (Elle, Télé 7 jours, Version Femina, France Dimanche, etc.). Quelques jours plus tard, il mettait la main sur Marianne, en grandes difficultés financières. Avec sa participation dans Le Monde, ce juriste de formation est indéniablement le nouveau nabab des médias français.

Son rachat des médias avait suffisamment inquiété Emmanuel Macron qui s’était envolé pour rencontré le premier ministre Tchèque et lui demander des informations sur Kretinsky. Aucune information n’a filtré  ensuite de cette rencontre (Vanity Fair).

L’offensive tchè­que intrigue jusqu’au cœur de l’État. Les services de ren­sei­gnement n’ont rien vu venir, l’Élysée s’inquiète. Alors, ce 27 octobre 2018, en route vers Istanbul pour une réunion sur la Syrie, Emmanuel Macron décide de faire un saut à Prague.  “Vanity Fair.”

Czech Media Invest a.s. (CMI) est une holding tchèque propriétaire de l’un des plus grands groupes de presse tchèque Czech News Center. CMI est principalement détenue par Daniel Křetínský et possède :CMI France is France’s second-largest magazine publisher by circulation*, with 12legendary publications: Art & Décoration, ELLE, ELLE à Table, ELLE Décoration, France Dimanche, Ici Paris, Marianne, Public, Télé 7 Jours, Télé 7 Jours Jeux, Télé 7 Jeux and Version Femina, which gives it leading positions in key segments such as women’s lifestyle, interiors, celebrities and television. Edifiant!!

Il est en affaires avec Poutine (Gazprom et autres), est marié à Anna Kellner , la fille d’un milliardaire Tchèque, qui est un magnat très puissant et propriétaire de banque, (décédé en Mars 2021 dans un crash d’hélicoptère – Petr Kellner ), dont l’une, la PPF Bank est de celles qui ont prêté les millions à Marine Le Pen.

Il est en pourparlers pour racheter une équipe de football au Royaume Uni, il a des parts importantes dans le Royal Mail (l’équivalent de notre Poste, a des actions un peu partout dans les grandes chaînes de supermarché), bref son “empire” s’étend considérablement partout.

https://news.sky.com/story/czech-sphinx-kretinsky-close-to-buying-big-stake-in-west-ham-united-12453299

Les médias rachetés en Tchécoslovaquie étaient au départ pro Européens , mais deviennent , depuis leur rachat , souverainistes et climato sceptiques. Ce qui est tout à fait dans la ligne de l’extrême droite dure.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/11/15/le-conteste-virage-conservateur-des-medias-tcheques-de-daniel-kretinsky_6019210_3234.html?fbclid=IwAR2f447ky9_QnaFe1I3Rk0H7reP76OqX2_jRqQ5vDjeBQmtySsaTusV7wXM

Bref, il n’ y a pas de coincidence dans ce qui arrive, les points se rejoignent dans la toile d’araignée que tisse l’extrême droite internationale depuis des années.

(In 2014, when the the far-right party of French politician Marine Le Pen needed cash, the loan of €9.4 million came from First Czech-Russian Bank, which was founded in the early 2000s as a joint venture between a Czech state bank and a Russian lender and went on to come under the personal ownership of Russian financier Roman Popov and obtain a European license via a subsidiary in the Czech Republic. )

https://privacyinternational.org/examples/2796/le-pen-bank-loan-demonstrates-russian-methods-spreading-influence

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x