Pandémie : montée des populistes et des nationalistes

A ceux qui s’étonnent naïvement de voir l’extrême droite, (principalement), ainsi que d’autres opposants , surfer sur la pandémie, en tentant par des mensonges, voire des appels à la désobéissance civile, de saboter à la fois la campagne de vaccination, et par là même la confiance dans ce gouvernement, est il nécessaire de rappeler, que , de tous temps, les populistes ont surfé sur toutes les crises, en vendant des mensonges rassurants et en proposant des solutions simples , qui sont ce que les gens attendent et souhaitent entendre ?

C’est simple, cela semble rationnel, et surtout çà fournit une réponse qui les satisfait et leur évite de réfléchir plus avant. Aucun ne veut voir plus loin .

La grippe espagnole a vu la même chose se produire, les populistes du monde entier ont surfé sur cette vague , et ont sali les gouvernants en disant que eux auraient eu une autre solution etc.

Les bonnes vieilles recettes, si faciles de critiquer quand vous n’êtes pas en charge.

Quelques années plus tard, les populistes dans le monde étaient en charge et la suite, on connaît : un monde en tumulte !

La pandémie de grippe a alimenté la montée du parti nazi, selon une étude / Pandémie / Montée des populistes et nationalistes.

La pandémie de grippe qui a frappé le monde il y a un siècle a aidé le parti nazi à prendre le pouvoir en Allemagne, selon une nouvelle étude.

Des extrémistes de droite tels que les nazis ont remporté une plus grande part des voix dans certaines parties de l’Allemagne qui ont subi un plus grand nombre de décès dus à la grippe au cours de la pandémie qui a commencé en 1918, selon des recherches de la Federal Reserve Bank de New York.

Le lien s’est maintenu même lorsque les chercheurs ont pris en compte des facteurs tels que les votes de droite passés, le chômage régional et la composition religieuse et ethnique d’une ville, a déclaré l’économiste de la Fed, Kristian Blickle.

“Les décès provoqués par la pandémie de grippe de 1918-1920 ont profondément transformé la société allemande”, écrit Blickle dans le journal.

Les résultats viennent au milieu des préoccupations concernant une augmentation des abus antisémites alimentés par la pandémie de coronavirus. La Ligue anti-diffamation a signalé un pic de rhétorique accusant à tort le peuple juif ou Israël d’avoir fabriqué ou propagé le virus pour maintenir le contrôle sur le monde.

Les Juifs ont également été blâmés pour la peste bubonique au 14ème siècle – une diffamation qui a peut-être aidé les nazis au 20ème siècle.

Les chercheurs de la Fed ont trouvé une corrélation plus forte entre les décès dus à la grippe et le vote d’extrême droite “dans les régions qui avaient historiquement accusé les minorités, en particulier les Juifs, de fléaux médiévaux”, a écrit Blickle.

Étant donné que cela a été mortellement disproportionné pour les jeunes, le changement démographique peut avoir affecté les attitudes régionales à l’avenir», dit le journal. «De plus, la maladie a peut-être nourri la haine des« autres », car elle était perçue comme venant de l’étranger.»

Les régions où le nombre de décès dus à la grippe est plus élevé ont également dépensé moins d’argent par habitant dans les services gouvernementaux au cours de la décennie qui a suivi la pandémie – en particulier en ce qui concerne les services utilisés par les jeunes, tels que les écoles, selon l’étude.

Cette constatation intervient alors que les gouvernements du monde entier réfléchissent à la manière de consolider leurs économies pendant la récession la plus profonde depuis la Grande Dépression.

«Compte tenu d’un certain nombre de défis économétriques, nous sommes prudents quant à l’interprétation de nos résultats», a écrit Blickle. “Néanmoins, l’étude offre une nouvelle contribution à la discussion entourant les effets à long terme des pandémies.

Nota Bene : Pour avoir lu cela aussi en France sur certains groupes et forums, il est évident que lors de crises comme celles du Covid , les populistes tentent de porter l’estocade et inondent de leurs idées nationalistes et poussent à la haine des autres. Ai -je besoin de citer qui a immédiatement parlé de fermer les frontières (sûr, le virus s’arrête aux frontières)?

Encore une fois, ne succombez pas aux chants des sirènes populistes, on sait tristement où çà mène

https://nypost.com/2020/05/05/influenza-pandemic-fueled-rise-of-nazi-party-research/

The influenza pandemic that gripped the globe a century ago helped the Nazi Party rise to power in Germany, a new study says. Right-wing extremists such as the Nazis won a greater share of the vote…

Traduction et commentaire : Murielle Stentzel   

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x