Une autre vision de l’Occupation

A l’heure où nous avons un révisionniste de l’Histoire qui postule à la plus haute fonction de France, à l’heure où l’extrême droite dans son ensemble est très douée pour faire des petits arrangements avec cette période troublée, où certains de nos compatriotes ont eu des attitudes lamentables , il est vital de regarder ce document , qui remet les pendules à l’heure et je l’espère vous incitera à voir le film entier, et en dans tous les cas, c’est un devoir de mémoire.

Non la France n’était pas unie pendant la seconde guerre mondiale, et c’est très clair. Il y avait d’une part ceux qui fermaient un oeil devant les horreurs de l’occupation allant jusqu’à envoyer des lettres de dénonciation à la Gestapo (les fameux corbeaux que même les Nazis méprisaient), et de l’autre côté, les vrais patriotes qui agirent dans l’ombre pour résister .

N’oublions pas et ne laissons pas des indigents réecrire l’HISTOIRE.

 

“En 1971, un film choc sort dans les salles françaises : Le Chagrin et la pitié. En sortant les cadavres du placard, ce documentaire vient alors modifier en profondeur la vision de la période de l’Occupation… ( vidéo via Cinéma  et Politique sur Twitter.)

 

Murielle STENTZEL.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x