Comment deux portails d’information cachent leurs liens avec les russes Agence de presse Inforos

Comment deux portails d’information cachent leurs liens avec les russes Agence de presse Inforos .

Enorme!! La preuve noir sur blanc de ce que je dénonce depuis des mois, la Russie manipule et met les gens dans la rue en leur bourrant le crâne de fakes et mensonges.

ObservateurContinental

Rue89

Presstv

RiposteLaïque

Agoravox===) des sites en lien avec GRU russe.

En mars 2020, nous sommes tombés sur des articles d’un site Web français appelé :
«ObservateurContinental.fr» qui diffuse la désinformation liée au COVID-19. Pour exemple :

• Un article blâmant les exercices Defender-Europe 20 de l’OTAN pour le déclenchement de COVID-19
en Europe.
Comme le montre une étude du DFRLab, des récits similaires essayant de relier le COVID19 aux exercices militaires de l’OTAN en Europe ont également été réfutés en Italie.

• Un autre a reproduit l’interview de l’ancien expert américain en armes biologiques Francis Boyle, qui a faussement affirmé sans preuve que le “COVID-19 est un parfaite arme biologique.”

En recherchant plus loin, nous avons constaté que le site Web a propagé:

• Beaucoup de contenus polarisants ciblant la France, comme l’affirmation selon laquelle le  mouvement des Gilets Jaunes est manipulé par George Soros ».

extrait d’un entretien avec Emmanuel Leroy, un politologue français (et ancien conseiller de l’extrême droite française Marine Le Pen.)

Certains messages extrêmement favorables à la Russie, comme l’article présentant les découvertes du Journal le Monde sur un réseau d’espions russes actifs dans les Alpes françaises comme de la « fiction ».

Dans sa section «À propos de nous», Observateur Continental se présente comme un «indépendant et portail d’information à but non lucratif ». Il prétend également partager des articles de «analystes de partout dans le monde “avec un accent particulier sur le” continent eurasien “. Sur cette page, il n’est pas fait mention de toute personne / organisation liée au site Web ni une indication suggérant que le le site Web peut être connecté à un pays étranger.

L’un des principaux contributeurs, Olivier Renault, se présente sur son profil LinkedIn comme «Journaliste indépendant» basé en Russie.

Selon son site personnel, le journaliste Français rédige régulièrement des articles pour les médias russes La Voix de la Russie , (maintenant Sputnik France) et Stimme Russlands (maintenant Sputnik Germany) de 2012 à 2014.

Il a ensuite collaboré avec le média pro-russe (Novorossia Today / NRT24) baséà Donetsk (Ukraine) jusqu’au début de 2019. Il affirme également avoir travaillé dans le passé pour les médias allemands controversés Junge Freiheit, les médias français Rue89, et a donné des interviews pour les médias du gouvernement iranien Press TV.

Il est également identifié comme un contributeur pour les médias alternatifs controversés Riposte Laïque14 et plusieurs autres sites comme les Moutons enragés, sites Web de conspiration, tels que Mondialisation.ca et Réseau International.net.

Par exemple, une page d’auteur gérée par «Patrice Bravo» (vraisemblablement un pseudonyme) sur le site français
la plate forme de blogs Agoravox.fr est exclusivement dédiée à la reproduction d’articles publiés par Observateur Continental.

Nous avons remarqué que c’est l’une des principales sources canaux pour le site Web.

Un autre exemple d’amplificateur étant la  réinformation française. (Comprendre désinformation).
Média Adoxa.info avant sa fermeture, qui avait déjà publié 19 articles sur son site Internet, depuis janvier 2020, sous la marque «en partenariat avec Observateur Continental».

En outre,Les Moutons Enragés, un site français de conspiration connu pour diffuser beaucoup de désinformation, a également été régulièrement vu comme reproduisant les articles de l’Observateur Continental depuis 2019 (environ 41 articles).

Je n’ai traduit que cette partie , il s’agit d’un PDF de plusieurs pages en Anglais, mais ce qui est relatif à la France est ici et je vous l’ai traduit. Depuis des mois, voire plus, les preuves de la manipulation de masse de la Russie  pour déstabiliser la France et y semer le chaos propice à un “sauveur” d’extrême droite , qui se présentera comme seul capable de redresser la France, sont visibles et répertoriées par les instances Européennes en premier lieu, mais aussi par de nombreux articles étrangers.

L’extrême droite utilise la propagande de Poutine, relaie ses fakes news sur tous les sujets,tout est bon pour chauffer les esprits à bloc et maintenir les gens dans la rue, pour pouvoir dire ensuite : “Regardez, la France est dans le chaos, moi élu(e), je restaurerai l’ordre et la sécurité.”

A une époque où beaucoup ne lisent plus, ne prennent leurs informations que sur les Réseaux Sociaux, l’extrême droite a un boulevard devant elle, car elle a bien compris cela et occupe majoritairement l’espace numérique. Ils inondent la toile de tweets ( Marine le Pen étant la plus prolifique, suivie par Zemmour et ses innombrables comptes bots) , puis Philippot.

Le résultat? Vous le voyez dans les rues depuis 4 ans. Et il reste 92 jours pour monter en puissance .

Comment lutter? C’est extrêmement difficile de lutter contre une telle manipulation de masse. Il faut juste garder les yeux grand ouverts, vérifier une information 2 fois avant de croire tout ce qui est sur le net, rechercher les sites officiels,  et ne pas hésiter à soi même poster sur les réseaux les infos vérifiées  et dénoncer les fakes. Certes, c’est du travail , mais il en va de notre démocratie.

Et elle est en danger..

How two information portals hide their ties to the Russian news agency InfoRos

https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-9-2020-003669_EN.html

Traduction et commentaire : Murielle Stentzel.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x