La communauté antivax britannique affiche des liens croissants avec l’extrême droite

Pour ceux qui suivent à la fois cette page et moi même sur mes autres supports (blog perso , page Facebook Expression Démocrate/Information contre les Extrêmes), il ne vous aura pas échappé que j’alerte depuis 4 ans sur la montée orchestrée de l’extrême droite en Europe et dans le monde, et vous aurez donc lu tous mes articles. Ce qui se passe n’est pas soudain, mais le fruit d’un jeu d’échecs bien organisé et d’une stratégie pour lessiver les cerveaux à coups de fakes news anti gouvernementS, anti EU et anti OTAN, visant à isoler les pays et les déstabiliser.

Tous les mouvements , qu’ils soient antivax, anti tout, etc, sont des groupes factieux très largement extrême droite, manipulés pour créer le chaos .

« La communauté antivaxxer Britannique affiche des liens croissants avec l’extrême droite, comme les théoriciens du complot QAnon similaires à  ceux qui ont participé à l’attaque du 6 janvier contre le Capitole américain pour empêcher l’élection du président Biden. Au Royaume-Uni, elle est petite mais très vocale. L’un de ces groupes a participé à l’agression du dirigeant travailliste Keir Starmer. C’étaiet un groupe d'”Alpha Men”  qui ont des caractéristiques paramilitaires et croient, comme QAnon, qu’il y a des “protecteurs pédo” dans “l’élite politique”. Des mouvements tels que ceux qui s’opposent à la 5G, au port de masques et à d’autres mesures de santé publique fusionnent avec des fondamentalistes chrétiens, des groupes de médecine complémentaire et alternative, des islamophobes qui croient en la théorie du Grand Remplacement, d’une prise de contrôle musulmane, des antisémites et des personnalités éminentes comme Piers Corbyn et David Icke pour diffuser le tout. Ils partagent une forme de libertarianisme et se méfient fortement de l’intervention gouvernementale, perçue comme une forme de contrôle.

( Cela vous rappelle quelque chose? Oui, car comme je le démontre , manipulation de masse).

On pourrait soutenir que l’énorme niveau d’intervention de l’État pour contrôler la pandémie a alimenté un large éventail de théories du complot, aidées par une peur généralisée. Une telle peur peut engendrer un désir de rechercher un sens caché et une croyance en des forces malveillantes. Dans les époques précédentes, de tels bouleversements massifs ont produit des tendances paranoïaques telles que l’incendie des sorcières, les attaques contre les Juifs, l’incendie des meules de foin des agriculteurs ou des mouvements religieux millénaristes tels que la croyance que la “seconde venue du Christ” était imminente. Aujourd’hui, cela s’accompagne aussi d’une crise du coût de la vie qui pourrait bien faire grossir le nombre d’adhérents.

Le risque de tels mouvements extrémistes est qu’ils peuvent être détournés par des intérêts riches et puissants avec un programme politique plus secret pour saper les institutions démocratiques et renforcer leurs positions déjà privilégiées. »

Je vous traduis donc cet excellent article du Guardian .

Les groupes de conspiration du Royaume-Uni ayant des liens avec QAnon.

La communauté anti-vax britannique est petite – mais bien organisée.

L’analyse la plus complète de la communauté anti-vax du Royaume-Uni révèle que seulement 0,32% de la population est active dans le mouvement, contredisant sa prétention de représenter “les 99%”. (NDLT : se prétendre le peuple ,cela vous rappelle quelque chose? La minorité factieuse qui s’auto proclame le peuple).

La première analyse du genre montre que le mouvement anti-vax est bien moins important que prévu, avec environ 220 000 utilisateurs actifs uniques recensés au sein d’un réseau de 427 groupes sur l’application de messagerie Telegram, sa plateforme de prédilection. (NDLT : plateforme Russe , pour ceux qui l’ignoreraient encore).

Les analystes, cependant, ont exprimé leur inquiétude quant au «croisement élevé» entre les idéologies anti-vax et QAnon, la théorie du complot en ligne dont les partisans ont pris d’assaut le Capitole américain et dont les tendances violentes ont incité le FBI à l’étiqueter comme une menace terroriste intérieure en 2019.

L’analyse, par Logically, une entreprise technologique qui s’attaque à la désinformation en utilisant des vérificateurs de faits et des renseignements open source, a également révélé que la structure du réseau des groupes de conspiration révèle «des tactiques organisationnelles sophistiquées et répétées» dans tout le Royaume-Uni.

Jordan Wildon, analyste chez Logically, a déclaré: «L’adhésion au groupe était inférieure aux prévisions initiales. Il y a encore beaucoup de gens impliqués, mais vu leur volume et l’attention qu’ils reçoivent, ils donnent l’impression qu’ils forment un groupe beaucoup plus important. (NDLT : là aussi , les médias jouent un rôle toxique et très dangereux).

Il a ajouté: “Parallèlement à cela, la notion qu’ils sont” les 99% “aide à attirer les autres dans le mouvement car ils se considèrent comme faisant partie de la majorité, ce qui, comme le montrent nos résultats, ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité.”

Dominant la communauté anti-vax britannique, 13 réseaux nationaux, dont la Grande Réouverture, soutenus par d’éminents théoriciens du complot contre les coronavirus tels que David Icke – qui a affirmé que le monde est dirigé par une race de lézards – et le frère de Jeremy Corbyn, Piers.

Un autre est “Alpha Men Assemble”, dont les partisans ont organisé des séances d’entraînement de style militaire en vue d’une « guerre » contre l’État, et qui faisaient partie de ceux qui ont agressé le dirigeant travailliste Keir Starmer la semaine dernière.

Pour identifier quelle partie du Royaume-Uni avait la communauté anti-vax la plus proactive, les analystes ont enquêté sur un échantillon de 152 groupes de télégrammes de conspiration Covid et ont constaté que 81% – ou 44 914 membres – étaient «uniques», c’est-à-dire des individus qui avaient posté plutôt que bots (logiciel conçu pour simuler une activité humaine)

(NDLT : là aussi j’ai fait un article sur les bots russes ).

La désinformation à échelle gigantesque via les comptes bots

Le plus grand nombre d’utilisateurs uniques actifs a été identifié dans le sud-ouest de l’Angleterre, Londres et le sud-est, suivis du nord-ouest et de l’est des Midlands.

Selon la recherche, chaque réseau comptait jusqu’à 80 groupes Telegram régionaux affiliés et a pu rapidement diffuser des flux en direct de manifestations au Royaume-Uni ou des articles incendiaires et désinformateurs sur la Covid.

La chaîne YouTube Resistance GB a diffusé en direct l’attaque de Starmer par des manifestants anti-vax la semaine dernière.

Piers Corbyn, l’une des personnalités les plus en vue du mouvement, a partagé une vidéo de ses partisans harcelant Starmer sur sa chaîne Telegram.

En examinant la structure de la communauté anti-vax en ligne, les chercheurs ont découvert que des groupes régionaux plus petits étaient cruciaux pour orchestrer “l’action de direction, les stratégies à plus petite échelle et le recrutement”.

Wildon a déclaré que la structure de Telegram, de plus en plus critiquée pour avoir hébergé des extrémistes violents, avait eu un “impact énorme sur la forme de l’espace de désinformation britannique sur Covid” avec sa création d’un écosystème où les théories du complot pouvaient être facilement échangées.

Il a ajouté: «Après que les plateformes ont réprimé la désinformation QAnon et Covid, la montée en puissance de Telegram a créé un microcosme avec beaucoup moins de frontières entre les groupes et les idéologies et une forme de diffusion beaucoup plus rapide entre eux, tant au niveau international que national. .”

Les experts ont inventé le terme «secte extrémiste » pour expliquer pourquoi les théories du complot Britanniques – telles que celles impliquant des mâts 5G et Covid – les manifestations anti-confinement alimentées par QAnon aux États-Unis, et le retour de David Icke sur le devant de la scène en tant que figure de proue de la désinformation ont eu tendance à se rejoindre depuis que les premiers confinements ont été introduits en 2020.

Joe Ondrak, responsable des enquêtes chez Logically, a déclaré que l’exportation du complot QAnon au Royaume-Uni via le hashtag #saveourchildren (sauvez nos enfants –  NDLT : on a cela aussi en France ),  avait permis un mélange particulier de “méta-conspiration pédophile et satanique de l’état profond pour servir de cadre épistémologique pour Covid” .

Cela, a déclaré Ondrak, expliquait en partie pourquoi «paedo protector» est une insulte courante lancée à la police lors de manifestations anti-vax et anti-lockdown, avec le terme crié à Starmer lors des manifestations de la semaine dernière.

https://www.theguardian.com/society/2022/feb/13/uk-homegrown-conspiracy-groups-links-to-qanon?CMP=Share_iOSApp_Other

Comme vous le voyez dans l’article, les similitudes avec nos chers gilets jaunes anti tout n’est pas fortuite , les méthodes d’action et les slogans sont les mêmes , et pour cause, cette manipulation de masse orchestrée depuis des années pour amener l’extrême droite au pouvoir dans les différents pays, fonctionne à merveille, grâce aux réseaux sociaux qui diffusent la désinformation à la vitesse de l’éclair, dans le monde entier.

Je l’ai dit et écrit plusieurs fois, les réseaux sociaux seront la mort des démocraties.

Manipulation de masse orchestrée en Europe pour faire monter l’extrême droite

Traduction et commentaires : Murielle STENTZEL.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback
15 février 2022 19h12

[…] La communauté antivax Britannique affiche des liens croissants avec l’extrême droite. – Résis…. Pour ceux qui suivent à la fois cette page et moi même sur mes autres supports (blog perso , page Facebook Expression Démocrate/Information contre les Extrêmes), il ne vous aura pas échappé que j’alerte depuis 4 ans sur la montée orchestrée de l’extrême droite en Europe et dans le monde, et vous aurez donc lu tous mes articles. Ce qui se passe n’est pas soudain, mais le fruit d’un jeu d’échecs bien organisé et d’une stratégie pour lessiver les cerveaux à coups de fakes news anti gouvernementS, anti EU et anti OTAN, visant à isoler les pays et les déstabiliser. […]

1
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x