Le Président ukrainien exhorte l’U.E. : “Prouvez que vous êtes avec nous !”

Ma traduction  du speech de Zelinski  devant les membres du Parlement Européen.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exhorté l’Union européenne à prouver qu’elle était du côté de l’Ukraine dans sa guerre contre la Russie un jour après avoir signé une demande officielle d’adhésion au bloc.

“L’Union européenne va être beaucoup plus forte avec nous, c’est sûr. Sans vous, l’Ukraine va être seule”, a déclaré M. Zelensky au Parlement européen par liaison vidéo.

“Prouvez que vous êtes avec nous. Prouvez que vous ne nous laisserez pas partir. Prouvez que vous êtes bien des Européens et alors la vie l’emportera sur la mort et la lumière l’emportera sur les ténèbres. Gloire à l’Ukraine”, a-t-il poursuivi.

Les députés européens semblent prêts à soutenir une résolution non contraignante demandant à l’Ukraine d’obtenir le statut de candidat.

Mais la décision de mettre Kiev sur la voie de l’adhésion reste celle des 27 États membres. Les responsables avertissent qu’il faudrait des années de réformes pour que l’Ukraine puisse faire partie de l’UE.

L’Union européenne, cependant, a imposé des sanctions larges et douloureuses à la Russie, ciblant le président Vladimir Poutine, de hauts responsables, des oligarques qui le soutiennent et la banque centrale.

De nouvelles sanctions coupant certaines banques russes du réseau mondial de messagerie SWIFT et interdisant la diffusion de médias russes considérés comme des organes de propagande diffusant de la désinformation sont sur le point d’entrer en vigueur.

L’allocution de M. Zelensky intervient alors que des preuves sur le terrain montrent que les forces de Moscou bombardent des zones civiles dans les grandes villes alors qu’elles cherchent à pénétrer plus profondément en Ukraine.

Les images satellites montrent une énorme accumulation de véhicules blindés et d’artillerie russes à 29 km au nord de Kiev alors que la capitale, qui compte trois millions d’habitants, se prépare à un assaut total.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a déclaré que la Russie était coupable de “terrorisme géopolitique” en violant le droit international lors de son invasion de l’Ukraine.

“L’ordre international fondé sur des règles, la démocratie et la dignité humaine sont également attaqués. C’est du terrorisme géopolitique, pur et simple”, a-t-il déclaré aux députés.

M. Michel a cependant noté que si la candidature de l’Ukraine était “symbolique”, il n’y avait pas d’unité sur la question de l’élargissement dans le bloc des 27 nations.

“Cela va être difficile, nous savons qu’il y a des points de vue différents en Europe”, a-t-il déclaré.

“Le conseil (des gouvernements de l’UE) devra examiner sérieusement la demande symbolique, politique et légitime qui a été faite et faire le choix approprié de manière déterminée et lucide”, a déclaré M. Michel.

Pendant ce temps, le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré que la Russie devait immédiatement retirer ses troupes et mettre fin à “l’effusion de sang” en Ukraine et a mis en garde contre de nouvelles sanctions pour punir l’agression de Moscou.

La Russie devrait “cesser immédiatement toutes les hostilités, retirer les troupes russes en Russie et reprendre le dialogue”, a déclaré M. Scholz aux journalistes à Berlin. “Le bain de sang doit cesser.”

“Nous ajouterons certainement davantage encore aux paquets (de sanctions) que nous avons décidés jusqu’à présent”, a-t-il déclaré, ajoutant que “l’Ukraine se bat littéralement pour sa survie”.

 

Civilians cross a river on a blown up bridge on Kyiv’s northern front.

https://www.rte.ie/news/world/2022/0301/1283655-volodymyr-zelensky-european-parliament/?fbclid=IwAR2M72XehCOE2itkJjoOkldC16FyhoyHdOj1w_rM4edo25UEQeQpL5aaXu8

Traduction : Murielle STENTZEL.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x