Racisme au nom de Zemmour : le témoignage de Georges Haymann


Introduction

Georges Haymann fait partie de mon réseau sur FaceBook.

Il a publié là-bas cette photo accompagnée par le commentaire reproduit ci-dessous ; et je suis, comme beaucoup, sous le choc de cette nouvelle manifestation d’un racisme infect.

Je rappellerai aussi que Eric Zemmour a deux grandes obsessions : l’islam, et « l’invasion africaine ». Il encourage maintenant partout des menaces et insultes, comme dans cette triste affaire présentée ici, comme pour l’actrice Annabelle Lengronne, visée par des insultes racistes.

Jean Corcos


“Cette saloperie a été ”courageusement” placardée sur la porte de l’appartement où ma fille vit avec son compagnon.
Celui ou celle qui a fait ça a peut-être avant tout visé ce dernier, probablement pour lui rappeler que sa peau noire le désignera à terme comme une cible à exclure du panorama du quartier, traduction directe des slogans et appels à la haine raciste de son mentor candidat.
À moins que dans son cerveau malade, un couple en noir et blanc ne mérite que d’être stigmatisé, avant la grande exclusion qui suivra l’élection du néo Maurassien ?
Les discours et les actes racistes et antisémites, dont on voit parfaitement la montée en puissance depuis quelques années, finiront, si ce n’est déjà le cas, par laisser des traces profondes dans notre société.
Le gouffre qui se dessine, si l’on ne fait rien, sera bientôt impossible à combler.
La République, la Laïcité, les Droits de l’Homme, et d’une manière générale l’Égalité, la Liberté et la Fraternité ont mis du temps à s’imposer comme autant de repères indispensables.
L’Histoire, qui subit elle aussi les outrages des manipulateurs et des imbéciles, nous a pourtant montré qu’il suffit d’un rien pour faire s’évanouir un cadre démocratique au profit d’un ordre reposant sur des fantasmes de toute puissance, et sur la mise à l’écart physique et intellectuelle de l’autre.
Un candidat, quel qu’il soit, qui se risque sur le terrain des comparaisons et des accusations douteuses et explicites, sur la base d’une couleur de peau, d’une religion, ou d’une origine ethnique ou géographique, ne devrait pas avoir le droit de postuler aux plus hautes fonctions.
Et c’est valable pour tout extrémiste, qu’il se réclame de la droite ou de la gauche.
Il ne s’agit pas de brider la Démocratie, mais simplement de la protéger.
Passée une première réaction mêlant colère et dégoût, ma fille et son copain ont décidé d’interpeller la copropriété en placardant cette affiche dans le hall de l’immeuble accompagnée de quelques explications et d’un appel à témoins.
En parallèle, une main courante sera déposée au commissariat du quartier.”
Georges Haymann
Posté sur sa page FaceBook le 21 décembre 2021

En complément à son témoignage, Georges Haymann m’a précisé ceci

« Ma fille a été élevée dans un système de valeurs où le racisme, quel qu’il soit, était absent. Son compagnon est un jeune homme d’origine haïtienne, abandonné et adopté dès son plus jeune âge par une famille française. Cette affiche a été placardée sur la porte de l’appartement où ils vivent ensemble, au 10ème étage d’un immeuble du 11ème arrondissement, à Paris. Elle n’a donc pas été posée là par hasard. »

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x