Kleptomanie ? Zemmour épinglé dans une grande épicerie

Rapporté par le Canard enchaîné, qui a décidément de bons tuyaux. Voir encadré ci-dessus.

L’affaire a l’air trop cocasse pour être vraie, et pourtant : dimanche 27 février, en début d’après-midi, le candidat Zemmour, et polémiste pro-Poutine bien connu, se rend au Bon Marché pour quelques achats d’épicerie. Il remplit son panier mais sort sans payer à la caisse. Le responsable de la sécurité, ce soir-la, visionne les bandes de surveillance et découvre l’identité du resquilleur, qui est sommé de rembourser.

Le lendemain, notre petit délinquant s’exécute, mais sans y aller lui-même : il envoie l’un des policiers affectés à sa surveillance, comme si c’était un coursier… On admirera l’élégance.

Mais ce n’est pas fini : le Canard, ayant eu vent de la chose, contacte le polémiste d’extrême-droite pour confirmer. Sa réponse, en gros : c’est juste une erreur d’inattention, c’est la première et unique fois que ça lui arrive, circulez il n’y a rien à voir ! Première fois, vraiment ? Selon la direction du Bon Marché, au contraire, il y avait déjà eu un incident de ce genre fin 2021. À l’époque, il avait été pris sur le fait par un vigile et avait bien dû régler ses emplettes sans tergiverser.

Cela ne l’avait donc pas rendu plus prudent. À croire qu’il y ait de la kleptomanie là-dessous. À la place du Canard, j’irais demander à son équipe de campagne s’ils ont du mal à récupérer les stylos qu’ils lui prêtent, ou au personnel du palace dans lequel il est descendu pour le réveillon si c’est bien lui qui a payé la note.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x