La Reconquête moisit sur l’arbre

Parmi les interventions d’Éric Zemmour aujourd’hui, lundi, il en est une qui a particulièrement retenu mon attention. C’est celle sur RTL dans “Le petit-déjeuner présidentiel”.

Dans l’extrait ci-dessous, François Langlet, accompagné d’Alba Ventura, demande au candidat d’ultra droite si selon lui Vladimir Poutine est un démocrate. Au vu des événements mondiaux, la réponse est surréaliste et édifiante du degré russophile que conserve Zemmour ; désormais surnommé sur tous les réseaux sociaux et particulièrement Twitter : #VladimirZemmour.

Réponse du leader de Reconquête lorsqu'on lui demande si Poutine est un démocrate.

Selon Zemmour, on ne peut contester à Poutine d’être un démocrate parce qu’il aurait été élu démocratiquement par le peuple. Je sais, la réplique est scandaleuse. Nul doute qu’elle contribuera à entamer sa chute dans les sondages et tôt ou tard dans l’opinion publique générale. Mais admettons, hypothétiquement, qu’il ait raison, vous qui me lisez et êtes peut-être de cet avis ; car il faut bien dire que vous êtes nombreux de continuer à penser que le meneur de Reconquête dit vrai. Et parce qu’il faut bien dire aussi que vous êtes plus largement enclin, parmi nos opposants, à vous soucier de ce que nous, résistants aux extrémismes, publions sur des réseaux qui mettent à mal votre machine de guerre

Internet en sortira vainqueur

Dans le cas donc où ce fossoyeur de république aurait raison, que penser des ripostes actuellement en cours, conduites par les Russes pour s’opposer aux actes de leur dirigeant et profondément réprimées par les forces de l’ordre ? Et de cette propagande qui leur a fallu contourner pour enfin comprendre que les Ukrainiens n’ont rien de sanguinaires nazis ? Internet se retourne maintenant contre les exactions du dictateur déclaré, grâce par exemple au collectif Anonymous, qui s’est emparé de l’affaire et déclare avoir détourné l’antenne de certains médias, révélant les véritables images de ce qui se passe en territoire ukrainien. Par l’intermédiaire aussi d’Ukrainiens, dont je salue l’humanité, qui créent des espaces web comme celui-ci, permettant aux pères et mères de Russie de savoir ce que leur enfant militaire est devenu. Certes ce site a déjà été contré par les autoritaires russes mais leur initiative ne s’arrêtera sans doute pas à cette seule tentative.

La falsification des résultats électoraux

Revenons à cette expression qu’employait ce matin Zemmour : “parce que Poutine a été élu démocratiquement par le peuple” et rappelons-nous dans quelles conditions se sont déroulées en Russie les précédentes élections. Savions-nous que ces images, faisant alors le tour du globe, montrant des bourrages d’urnes ou les sanctions prises contre les opposants politiques de ce soit-disant “démocrate autoritaire”, allaient immédiatement se retourner contre l’élection du candidat le plus dangereux que nous ayons eu sous la Ve République ? Sans doute pas, puisque peu d’entre nous étaient au courant de sa plus secrète ambition[1]Si vous êtes particulièrement intéressé par la genèse de ce qui allait devenir le parti Reconquête, je vous recommande chaudement la lecture du livre d’Étienne Girard, “Le … Continue reading. L’exemple ci-dessous, d’une contradiction à l’égard du droit le plus élémentaire des citoyens russes, montre à quel point ils sont sûrement désireux de ne plus élire celui qu’ils subissent depuis sa réélection en 2012 et qu’ils devraient endurer, selon ses dires, jusqu’en 2036, après qu’il ait modifié la Constitution. Encore un phénoménal crochepied à la démocratie !

Dans le Caucase russe, une webcam enregistre les preuves d'un bourrage d'urne électorale.

Zemmour s’est aussi permis de douter, dans cet épisode matinal d’RTL, de ce que François Langlet rappelait comme souvenirs à ce sujet, se contentant, comme à son habitude lorsqu’il a affaire à un interlocuteur qui le conteste ouvertement, d’un haussement d’épaules et d’une boutade méprisante.

Notes

Notes
1 Si vous êtes particulièrement intéressé par la genèse de ce qui allait devenir le parti Reconquête, je vous recommande chaudement la lecture du livre d’Étienne Girard, “Le Radicalisé”, paru chez Seuil.
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions connaître votre avis.x
()
x